Quiz sur l’attaque cérébrale
Qu’est-ce qu’une attaque cérébrale, comment réagir correctement en cas d’urgence?
Teste tes connaissances!
Démarrer
 
Qu’est-ce qu’une attaque cérébrale, comment réagir correctement en cas d’urgence? Teste tes connaissances!


Comment t'appelles-tu? *

 
Bon, {{answer_23321395}}, commençons avec le quiz.

 
La cause la plus fréquente d’attaque cérébrale est


 
C'est la bonne réponse!

la cause la plus fréquente d’attaque cérébrale est un caillot de sang qui bouche un vaisseau sanguin du cerveau et perturbe ainsi la circulation. Une cause plus rare est une hémorragie due à l’éclatement d’un vaisseau sanguin.

 
Ah, non!

La cause la plus fréquente d’attaque cérébrale est un caillot de sang qui bouche un vaisseau sanguin du cerveau et perturbe ainsi la circulation. Une cause plus rare est une hémorragie due à l’éclatement d’un vaisseau sanguin.

 
Quels sont les symptômes typiques de l’attaque cérébrale?


 
Exact!

Les symptômes de l’attaque cérébrale sont: soudain affaiblissement, paralysie ou troubles sensitifs, le plus souvent d’un seul côté du corps (visage, bras ou jambe), cécité subite (souvent d’un seul œil) ou vision double, difficultés à parler ou à comprendre ce qui est dit, vertiges rotatoires violents, maux de tête soudains et intenses. Ces symptômes peuvent apparaître ensemble ou séparément.difficultés à parler ou à comprendre ce qui est dit

 
Faux!

Les symptômes de l’attaque cérébrale sont: soudain affaiblissement, paralysie ou troubles sensitifs (le plus souvent d’un seul côté du corps), cécité subite (souvent d’un seul œil) ou vision double, difficultés à parler ou à comprendre ce qui est dit, vertiges rotatoires violents, maux de tête soudains et intenses. Ces symptômes peuvent apparaître ensemble ou séparément.

 
En cas d’attaque cérébrale, il faut...


 
C'est juste!

En cas d’attaque cérébrale, chaque minute compte. Plus la victime arrive vite dans un hôpital spécialisé, meilleures sont ses chances de survivre sans séquelles graves.

 
Ah non, c'est faux!

Alerte immédiatement les secours! Plus la victime arrive vite dans un hôpital spécialisé, meilleures sont ses chances de survivre sans séquelles graves.

 
En Suisse, le numéro d’urgence est le


 
Tu t'es trompé de numéro, {{answer_23321395}}!

En Suisse, le numéro d’urgence est le 144, en Europe le 112.

 
Zut! Tu es connecté avec la Main Tendue.

En Suisse, le numéro d’urgence est le 144, en Europe le 112.

 
Oui, {{answer_23321395}}!

En Suisse, le numéro d’urgence est le 144, en Europe le 112.

 
Bien, {{answer_23321395}},  c'est déjà pas mal!

 
Peut-on soigner une attaque cérébrale aiguë?


 
Mais si!

On peut aujourd’hui soigner l’attaque cérébrale, mais il faut pour cela que la victime arrive le plus vite possible dans un hôpital spécialisé.

 
Bonne réponse!

On peut aujourd’hui soigner l’attaque cérébrale, mais il faut pour cela que la victime arrive le plus vite possible dans un hôpital spécialisé.

 
Faux!

On peut aujourd’hui soigner l’attaque cérébrale, mais il faut pour cela que la victime arrive le plus vite possible dans un hôpital spécialisé.

 
Comment appelle-t-on un hôpital spécialisé dans le traitement des victimes d’attaques cérébrales?


 
Non, c'est faux.

Le traitement d’urgence d’une attaque cérébrale aiguë doit avoir lieu dans un hôpital spécialisé. On les appelle Centres cérébro-vasculaires, Stroke Centers ou Stroke Units.

 
C'est vrai!

Le traitement d’urgence d’une attaque cérébrale aiguë doit avoir lieu dans un hôpital spécialisé. On les appelle Centres cérébro-vasculaires, Stroke Centers ou Stroke Units.

 
Le traitement de l’attaque cérébrale aiguë consiste à dissoudre le caillot de sang. Comment appelle-t-on ce procédé?


 
C'est proche, mais faux!

Le traitement de l’attaque cérébrale ischémique en phase aiguë, consistant à dissoudre le caillot de sang par des médicaments, est appelé thrombolyse ou lyse en abrégé.

 
Bonne réponse!

Le traitement de l’attaque cérébrale ischémique en phase aiguë, consistant à dissoudre le caillot de sang par des médicaments, est appelé thrombolyse ou lyse en abrégé.

 
En Suisse, 16 000 personnes sont victimes chaque année d’une attaque cérébrale. Combien d’entre elles ont-elles moins de 65 ans?


 
C'est vrai!

15% des victimes d’attaques cérébrales, donc 2 400 personnes, ont moins de 65 ans. Les personnes jeunes peuvent donc aussi être concernées.

 
Non, c'est faux!

15% des victimes d’attaques cérébrales, donc 2 400 personnes, ont moins de 65 ans. Les personnes jeunes peuvent donc aussi être concernées.

 
Peut-on prévenir l’attaque cérébrale?


 
Pas tout à fait juste!

Environ la moitié des attaques cérébrales pourraient être évitées en adoptant un mode de vie sain. Avoir une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante, ne pas fumer, faire contrôler régulièrement sa tension artérielle, sa glycémie et sa lipidémie sont autant de mesures qui réduisent le risque d’attaque cérébrale.

 
Bonne réponse!
Environ la moitié des attaques cérébrales pourraient être évitées en adoptant un mode de vie sain. Avoir une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante, ne pas fumer, faire contrôler régulièrement sa tension artérielle, sa glycémie et sa lipidémie sont autant de mesures qui réduisent le risque d’attaque cérébrale.

 
Encore une petite question, {{answer_23321395}} : Comment as-tu trouvé ce quiz?

Félicitations, {{answer_23321395}}!
Tu as répondu correctement à toutes les questions!
Merci d'avoir participé! Avant de quitter ce site, regarde le clip en haut.
plus d'infos sur l'AVC
Powered by Typeform
Bravo, {{answer_23321395}}!
Tu as répondu correctement à {{var_score}} sur 9 questions.
Merci d'avoir participé! Avant de quitter ce site, consulte encore le clip en haut.
plus d'infos sur l'AVC
Powered by Typeform
Eh ben, {{answer_23321395}}, ce n'était pas facile!
Tu as répondu correctement à {{var_score}} sur 9 questions.
Merci d'avoir participé! Avant de quitter ce site, consulte encore le clip en haut.
plus d'infos sur l'AVC
Powered by Typeform
Powered by Typeform